Blog


Grâce au kiwi, vous vous sentirez mieux lors de la ménopause !

25/10/2016 25/10/2016
À l'approche de la ménopause, les femmes peuvent éprouver de nombreux symptômes. Pour beaucoup, la prise de poids est le plus difficile à accepter.

À l'approche de la ménopause, les femmes peuvent éprouver de nombreux symptômes. Pour beaucoup, la prise de poids est le plus difficile à accepter.

Dans environ 90%1 des cas, la prise de poids chez les femmes ménopausées est liée à différents facteurs tels que la baisse de niveau d'œstrogène, un métabolisme plus lent et des raisons relevant du mode de vie comme une mauvaise alimentation ou un manque d'exercice.

Nous savons tous qu'une alimentation moins calorique accompagnée d'activité physique est le meilleur moyen de perdre du poids. À première vue cela peut sembler compliqué, mais ce n'est pas si difficile !

La consommation de fruits et légumes riches en fibres tels que les kiwis Zespri contribue à limiter votre prise de poids et vous apporte les nutriments dont vous avez besoin pour rester en bonne santé. La forte teneur en eau et en fibres des fruits et légumes permet de réduire leur densité énergétique.2

 

Comment les kiwis Zespri peuvent-il vous aider à perdre du poids ?

  1. Les kiwis Zespri ont une faible densité énergétique
    Les fruits sont parfois contre-indiqués pour perdre du poids car ils contiennent du sucre. Cependant, les kiwis Zespri Green (100 g) et Zespri SunGold ne contiennent respectivement que 81 kcal et 79 kcal. Ils constituent donc des en-cas tout à fait adaptés et peu riches en sucre.4

  2. Les kiwis Zespri contribuent à prolonger la sensation de satiété
    Grâce à leur teneur élevée en fibres et en eau, les kiwis Zespri permettent de réduire l'appétit car ils procurent une sensation de satiété durable. En consommant des kiwis Zespri, vous avez moins tendance à manger des aliments riches en sucre entre les repas, ce qui contribue à maintenir votre poids normal.

  3. Les kiwis Zespri® contribuent à votre bien-être
    Des recherches en cours indiquent que la consommation de kiwi au petit-déjeuner peut réduire et ralentir de manière significative l'assimilation du sucre dans le sang, ce qui améliore le contrôle de la glycémie.5

 

AVEC LES KIWIS ZESPRI, VOUS MANGEZ MIEUX, ET ÇA SE VOIT !

Menopause_low-in-calories_zespri_kiwiSaviez-vous que la consommation régulière de kiwis Zespri® contribuait également à améliorer l'aspect de votre peau ?

Les kiwis Zespri ont une forte teneur en vitamine C3.4, ce qui favorise la production de collagène et d'élastine dans votre corps, deux protéines essentielles pour la peau. Avec l'âge, la production de collagène et d'élastine diminue et la peau perd de son élasticité. Il est important de consommer suffisamment de vitamine C pour garder une peau saine et favoriser la formation de collagène qui peut contribuer à réduire les signes du vieillissement.

La vitamine C est également un antioxydant puissant permettant aux cellules du corps de se défendre contre les radicaux libres, des substances nocives provoquées par la pollution, la fumée de cigarette et d'autres toxines. Une fois ces substances neutralisées, votre corps souffre moins du stress oxydant, ce qui permet, c'est prouvé, de limiter les signes du vieillissement comme les ridules et les taches sur la peau.

 

Sources

  1. Dains JE, Ciofu Baumann L, Scheibel P. Advanced Health Assessment &Clinical Diagnosis in Primary Care. Elsevier Health Sciences, 24 avr. 2015
  2. Can eating fruit and vegetables help people to manage their weight? Disponible sur : https://www.cdc.gov/nccdphp/dnpa/nutrition/pdf/rtp_practitioner_10_07.pdf (consulté le 6 Septembre 2016)
  3. Base de données nationale sur les nutriments USDA 2015 pour la référence standard (publication 28)
  4. Ministère de la Santé de Nouvelle-Zélande. New Zealand FOODfiles 2014 Version 01. 
  5. Mishra S, Willis J, Ansell J, Monro JA. Equicarbohydrate partial exchange of kiwifruit for wheaten cereal reducespostprandial glycaemia without decreasing satiety. Admis pour publication dans Journal of Nutritional Science (2016)



PUBLICATIONS SIMILAIRES