Blog


Le kiwi est la meilleure source de nutriments pour les hommes qui travaillent beaucoup

24/01/2017 24/01/2017
Trouver le temps de manger sainement constitue souvent un défi pour les hommes qui travaillent beaucoup.

Trouver le temps de manger sainement constitue souvent un défi pour les hommes qui travaillent beaucoup. Ils n'ont pas le temps de prendre de petit déjeuner, mangent rapidement lors des déjeuners d'affaires, vont souvent au restaurant et travaillent tard le soir. Même les plus motivés d'entre eux peuvent alors éprouver des difficultés à consommer les aliments  dont ils ont besoin. Cependant, le corps fonctionne comme une machine : il est donc essentiel de le nourrir le mieux possible avec l'énergie et les aliments nutritifs nécessaires à son bon fonctionnement.

 

Faites le plein d'énergie avec les kiwis Zespri Green

La consommation de kiwis Zespri Green est un moyen simple et efficace de rester en bonne santé lorsque l'on est actif toute la journée. Riches en nutriments, les kiwis Zespri Green contiennent les nutriments essentiels au corps et à son bon fonctionnement, 1 Ils constituent également un en-cas parfait, à déguster sur le pouce pour vous aider à rester en forme où que vous soyez ! 

 

5 façons de couvrir vos besoins nutritionnels au quotidien avec les kiwis Zespri Green

  1. Des intestins plus sains et plus efficaces
    Les kiwis Zespri Green, riches en fibres solubles et insolubles, favorisent naturellement la digestion.4 La combinaison de ces deux types de fibres augmente les mouvements intestinaux et réduit le temps de transit interne (dans les intestins), permettant ainsi une digestion plus saine et plus efficace !

  2.  Le kiwi regorge de vitamine C
    Le kiwi Zespri Green est une excellente source de vitamine C : il en contient 85 mg par fruit, soit deux fois plus que les oranges !1,2 La vitamine C joue différents rôles majeurs dans l'organisme : elle renforce notamment le système immunitaire, stimule la vitalité et réduit la fatigue. Elle favorise également la formation du collagène, essentiel pour avoir une peau saine.3

  3.  Le kiwi aide à digérer les protéines 
    Les kiwis verts contiennent de l'actinidine, une enzyme digestive naturelle propre au kiwi qui améliore la digestion des protéines (de la viande et des produits laitiers notamment).5 Cette digestion plus rapide et plus complète diminue la sensation de lourdeur liée aux aliments riches en protéines et facilite leur absorption dans les muscles.

  4.  Le kiwi est le partenaire idéal des athlètes
    Si vous faites du sport, vous savez combien il est important de consommer des aliments qui fournissent l'énergie nécessaire pendant l'entrainement et permettent au corps de récupérer et de se régénérer après l'effort. Les kiwis Zespri Green contiennent presque autant de potassium que les bananes2. Ce minéral essentiel contribue à l'hydratation du corps et au bon fonctionnement des muscles.

  5.  Grâce au kiwi, vous êtes en bonne santé et ça se voit !
    Les kiwis Zespri Green contiennent de nombreux antioxydants tels que la vitamine C, la vitamine E, les polyphénols et les flavanoïdes.1 Ils aident les cellules de l'organisme à se défendre contre les radicaux libres, des substances nocives provoquées par la pollution, la fumée de cigarette et d'autres toxines qui jouent un rôle majeur dans le processus de vieillissement.

 

Sources

  1. Ministère de la Santé de Nouvelle-Zélande. New Zealand FOODfiles 2014 Version 01. Disponible sur : www.foodcomposition.co.nz/ (consulté le 29 octobre 2016)
  2. Base de données nationale sur les nutriments USDA pour la référence standard, publication 28 (2015)
  3. Instituts américains de la Santé. Vitamine C. Disponible sur : https://ods.od.nih.gov/factsheets/VitaminC-HealthProfessional/ (consulté le 29 octobre 2016)
  4. IM Sims, JA Monro. Fibres : composition, structures et propriétés fonctionnelles. Adv Food Nutr Res. 2013;68:81–99
  5. L Kaur et al. : L'actinidine favorise la digestion des protéines dans le petit intestin selon un modèle de digestion in vitro. J Agric Food Chem. 2010;58:5068–73



PUBLICATIONS SIMILAIRES