Exercice physique
Exercice physique

LE KIWI DANS LA PRATIQUE DE L'EXERCICE PHYSIQUE

Grâce à son profil nutritionnel, le kiwi apporte plusieurs bienfaits lors d'exercices physiques à de nombreux niveaux.

Une consommation quotidienne adéquate est importante pour maintenir forme et bien-être, en réduisant les risques de maladies et blessures, et en optimisant les performances sportives.1 Les athlètes ont des besoins nutritionnels spéciaux, tels qu'une consommation énergétique plus importante, des besoins en protéines et carbohydrates, et des besoins plus importants de certains micronutriments, tels que le potassium.1 

Le kiwi, le meilleur ami de l'exercice

fitness-smoothie.jpg kiwi est riche en nutriments et peut contribuer à un régime alimentaire bien équilibré pour les personnes qui réalisent des exercices physiques réguliers. Il contient des vitamines (C, B9/folate) qui aident à réduire la fatigue.2 La vitamine C provenant du kiwi protège également contre le stress oxydant des cellules, augmente l'absorption du fer et le métabolisme énergétique et aide à maintenir une bonne fonction immunitaire.2, 3 Il est important de souligner que le kiwi Zespri SunGold contient jusqu'à 3 fois plus de vitamine C par 100 g que les oranges, plus spécifiquement, 161 mg et le kiwi Zespri Green contient 85,1 mg.4 Grâce à leur contenu en potassium (plus de 300 mg/100 g),4 ils aident à réapprovisionner le corps en minéraux, qui aident à améliorer la fonction musculaire.2 Ces caractéristiques nutritionnelles, avec le contenu en eau, fait du kiwi un excellent aliment à consommer après avoir fait du sport.

Le kiwi et les problèmes gastro-intestinaux

D'autre part, les problèmes gastro-intestinaux5 sont récurrents chez les athlètes, plus spécialement pour les athlètes d'endurance. La crainte de faire face à ces problèmes peut inciter les athlètes à ne pas consommer les nutriments dont ils ont besoin pour leurs activités sportives. Pour atténuer les symptômes de gêne gastro-intestinale associée à l'exercice, de nombreux athlètes choisissent des pratiques diététiques, comme des « régimes à faibles résidus » ou sans lactose. Récemment, une nouvelle approche diététique face aux malaises gastro-intestinaux en lien avec l'exercice a été testée chez les coureurs : un court régime alimentaire à faible teneur en FODMAP.6 FODMAP est un acronyme pour certains types de carbohydrates qui ne sont pas correctement absorbés durant la digestion (oligo-, di-, monosaccharides fermentables et polyols).

La réduction de FODMAP a démontré être une stratégie efficace pour minimiser les malaises gastro-intestinaux.6, 7 C'est un détail important qui permet de souligner que les athlètes cliniquement sains, souffrant de syndrome gastro-intestinal à cause de l'exercice physique, peuvent bénéficier d'un régime alimentaire personnalisé à faible teneur en FODMAP. Pour éviter des restrictions diététiques non nécessaires, chaque athlète devrait être évalué pour voir si les FODMAP déclenchent ces symptômes, car cela peut varier d’une personne à une autre.8

fitness-cycling.jpg

Les kiwis Zespri Green et Zespri SunGold ont été certifié par l'Université de Monash comme aliments à faible teneur en FODMAP et sont donc appropriés pour éviter les symptômes gastro-intestinaux associés à l'exercice physique. C’est ainsi que le kiwi est le seul fruit recommandé sur l'application de cette institution : Monash University Low FODMAP DietTM. 9

Une stratégie nutritionnelle bien pensée comprenant un choix approprié d'aliments et boissons est essentielle pour optimiser l'adaptation des entrainements. Les facteurs qui déterminent les aliments choisis par les personnes qui réalisent des exercices physiques sont la saveur, la commodité, la connaissance nutritionnelle et les croyances.1 

Le kiwi comme ingrédient des repas pré et post-entraînement

Inclure le kiwi dans un repas pré-entraînement, par exemple un frappé aux fruits avec du lait d'amandes et de l'avoine est une option délicieuse et pratique, qui contient les nutriments nécessaires avant de faire du sport et peut aider à prévenir les malaises gastro-intestinaux durant l'exercice. De même, inclure un kiwi lors d’un repas post-entraînement, par exemple sur un toast avec du jambon de dinde peut aider à réapprovisionner le corps en eau et micronutriments perdus durant l'exercice.

Bibliographie

en savoir plus sur les profils de patients